Étiquettes

, , , , ,


Je reçois donc progressivement les lampes par la poste.

L’une d’elle vient de Bretagne, de l’atelier du Quinquis d’Andéas (quel bien charmant toponyme !) à Quimperlé. C’est Guy Colin qui m’envoie sa réalisation. Comme tous les autres artistes du projet, il a travaillé sur la base d’une lampe Modul’o 5 entièrement blanche.

Du blanc au noir… et bien davantage.

On retrouve, dans son travail, le vocabulaire plastique habituel du peintre breton : des citations multiples du quattrocento associées à des éléments techniques artisanaux, voire industriels. Le métal oxydé (vis et équerres) contrastant dans sa brutalité triviale avec le raffinement du dessin des peintres de la renaissance italienne. Un fond noir, enfin, qui donne à l’ensemble son unité et un aspect précieux en accord avec la qualité et la finesse de la facture.

Un travail documenté.

De plus Guy Colin a eu la gentillesse de mettre à disposition ses archives d’atelier qui montrent son travail en cour de réalisation.

Et, donc, ces deux planches seront bien plus instructives qu’un long discours !

Planche 1 Zygoto blog

Planche 2 zygoto blog


A suivre …

Publicités