Une aventure artistique et humaine

Même si faire appel à des artistes afin qu’ils interviennent plastiquement sur un objet, n’est pas en soi une démarche particulièrement originale et que cela s’inscrive dans la tradition de l’artisanat d’art et plus récemment du design d’objet, il y a quelque chose d’un peu déraisonnable et aventureux dans ce projet.

D’abord, parce qu’en décembre, quand j’ai contacté les premiers artistes, en dehors du concept Modul’o 5 et de quelques chimères faisant partie, pour la plupart, de mon mobilier personnel, Zygot’o design n’existait pas vraiment et n’avait que bien peu de visibilité.

Je n’avais, par ailleurs, à ce moment là, qu’une idée assez vague de la manière dont je pourrais promouvoir cette collection de lampes et de la forme que prendrait leur exposition.

Convaincre, dans ces conditions, des artistes de s’investir dans cette aventure était une véritable gageure. J’ai donc fait un travail de fourmi en envoyant des courriels à de très nombreux artistes, dont, pour certains,  je connaissais et appréciais déjà le travail et dont, pour beaucoup d’autres, je venais juste de découvrir l’oeuvre sur le net.

Car non seulement ma notoriété était proche de zéro mais mes exigences artistiques étaient, elles, des plus élevées ; il n’était pas question que l’on « barbouille » mes très chères Modul’o 5 !

Ainsi, les premières réponses positives furent à la fois une réelle satisfaction et quelque part une surprise …

à suivre …

 

 

 

Publicités